Biden signe 30 décrets en trois jours pour effacer le passage de Trump de l’histoire

Joe Biden a pris la présidence des États-Unis ce mercredi 20 janvier et, au cours de ses 72 premières heures, il a approuvé 30 décrets sur différents sujets
Publicado en

Francés

0 0


Biden

Joe Biden a pris la présidence des États-Unis ce mercredi 20 janvier et, au cours de ses 72 premières heures, il a approuvé 30 décrets sur différents sujets. Bien qu’il ait prêté serment il y a seulement trois jours, il a un objectif principal clair : effacer «l’héritage» de son prédécesseur, Donald Trump.

Dès son premier jour de mandat, Biden a fait preuve d’une urgence jamais vue par un président élu. Il a immédiatement signé 17 décrets, mémorandums et proclamations dans le Bureau Ovale mercredi.

Les décrets adoptés cette semaine se divisent en quatre catégories que ses conseillers ont décrites comme des «crises convergentes». Ces quatre sujets sont : la pandémie, la lutte économique, problèmes d’immigration et de diversité, et l’environnement et le changement climatique.

Dans certains cas, la nouvelle administration Biden a inversé unilatéralement et immédiatement les politiques et procédures de Trump. Mais, dans d’autres cas, il n’a pas suffisamment d’autorité et doit entamer un long processus pour leur donner une nouvelle orientation.

Biden

Parmi les mesures de «Trump» qu’il a inversées figurent les thèmes liés à la pandémie, au programme environnemental et à la politique d’immigration. Il a également éliminé certaines interdictions de voyage xénophobes et approuvé de nouvelles mesures économiques pour contrer la crise actuelle.

Comme le dit le New York Times, les mesures de Biden visent mettre fin à «des abus spécifiques et atroces de la part de Trump pendant quatre années tumultueuses». En d’autres termes, il veut «inverser les dommages les plus graves» infligés au pays par Trump.

«Nous allons avancer avec rapidité et urgence, car nous avons beaucoup à faire en cet hiver de dangers et de possibilités importants», a déclaré Biden lors de son discours inaugural au Capitole. «Beaucoup à réparer, beaucoup à restaurer, beaucoup à guérir, et beaucoup à construire et beaucoup à gagner», a-t-il ajouté.

Biden

Mesures anti-COVID-19

La première décision a été de rétablir la direction de la sécurité sanitaire mondiale et de la biodéfense au sein du Conseil national de sécurité, un groupe que Trump avait dissous. L’idée est que cet organe informe le président de tout ce qui concerne la pandémie mondiale.

De même, il est revenu sur la décision de Trump de quitter l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). En outre, il a envoyé le Dr Anthony S. Fauci, le meilleur épidémiologiste du pays, pour participer à la réunion annuelle du conseil d’administration de l’organisme jeudi.

Le président a signé un décret que Trump a fermement refusé d’émettre pendant son mandat. Il impose un mandat national imposant le port du masque et le respect de la distance physique dans tous les bâtiments fédéraux, sur toutes les terres fédérales et par tous les employés fédéraux.

inmigración

Politiques d’immigration

Biden a signé un autre décret qui annule le projet de Trump d’exclure les citoyens non américains du recensement. Il a également émis une deuxième ordonnance sur la question, visant à renforcer le programme d’Action Différée pour les arrivées d’Enfants qui protège les «Dreamers» (rêveurs) de l’expulsion.

Il a également suspendu un programme qui obligeait les migrants à attendre au Mexique pendant que leur affaire était portée devant les tribunaux américains. Avec cela, selon une déclaration, il entend laisser entendre que la frontière n’est plus fermée aux demandeurs d’asile.

Mais le coup qui fait le plus mal à Trump est peut-être la décision d’arrêter la construction du mur frontalier avec le Mexique. La Maison Blanche a précisé que le président «examinera la légalité du mur, son financement et les contrats signés».

Au même moment, le Département de la Sécurité Intérieure a annoncé une pause dans les expulsions de certains «non-citoyens», pour une période de 100 jours.

muro

Biden et ses nouvelles politiques d’égalité

Le président a abrogé deux proclamations de Trump interdisant les voyages aux États-Unis depuis certains pays à prédominance musulmane et africaine. Il a également ordonné au Département d’État de «développer des moyens de remédier aux préjudices causés à ceux qui ont été empêchés d’entrer aux États-Unis en raison de l’interdiction».

Pendant ce temps, il a parié sur l’annulation de certaines des politiques de Trump qui – selon lui – contribuent à la polarisation et à la division. Le président a signé un vaste décret ordonnant aux agences fédérales de revoir et d’éliminer les politiques de discrimination systémique et de les inverser.

Dans cet esprit, un autre décret impose au Gouvernement Fédéral de «ne pas faire de discrimination sur la base de l’orientation ou de l’identité sexuelle». En outre, il a également annulé une mesure «Trump» qui limitait la capacité des agences du gouvernement fédéral à utiliser la formation sur la diversité et l’inclusion.

l'Accord de Paris

Le retour annoncé à l’Accord de Paris

Une promesse électorale du nouveau président était de révoquer la sortie des États-Unis de l’Accord de Paris sur le changement climatique. Sur ce point, il a tenu sa promesse mercredi.

Puis, il a signé un décret pour révoquer les politiques environnementales sous l’administration Trump. Cela inclut l’imposition d’un moratoire sur les concessions de pétrole et de gaz naturel dans la Réserve Faunique Nationale de l’Arctique. Il a également révoqué le permis pour le pipeline Keystone XL et a rétabli un groupe de travail sur les coûts sociaux des gaz à effet de serre.

Biden

Mesures de lutte contre la crise économique

Pour aider les Américains à faire face à la crise économique provoquée par la pandémie, il a approuvé plusieurs mesures. Tout d’abord, il a prolongé un moratoire fédéral sur les expulsions. Il a ensuite demandé aux agences fédérales de prolonger un moratoire sur les saisies jusqu’à la fin du mois de mars.

Un autre ordre a visé les américains qui ont des dettes éducatives. Pour ce faire, il a immédiatement suspendu les intérêts sur les prêts étudiants fédéraux et les paiements en capital jusqu’à la fin du mois de septembre. Biden a également gelé les règlements récemment imposés par Trump, afin d’évaluer quels sont ceux qui doivent aller de l’avant et lesquels doivent être abrogés.

coronavirus

Voici les 30 décrets signés par le président Joe Biden au cours de ses 72 premières heures de mandat :

Coronavirus

  • Lancement du «Défi du Masque de 100 jours», qui demande aux américains de porter des masques pendant cette période. On exige le port de masques et l’éloignement physique dans les bâtiments fédéraux, sur les terrains fédéraux et par les entrepreneurs du gouvernement ; et on exhorte les gouvernements des États et les collectivités locales à faire de même.
  • Arrêt du retrait des États-Unis de l’Organisation Mondiale de la Santé, et nomination du Dr Anthony Fauci à la tête de la délégation à l’OMS.
  • Création du poste de Coordonnateur de la réponse du COVID-19, dont le rôle principal sera de rendre compte directement au président. Il gérera également les efforts de production et de distribution de vaccins et d’équipements médicaux.
  • Il a été ordonné d’accélérer la fabrication et la livraison des vaccins, des tests médicaux et des équipements de protection individuelle.
  • Il a demandé à l’Agence Fédérale de Gestion des Urgences (FEMA) d’étendre le remboursement aux États afin de couvrir entièrement le coût du personnel de la Garde Nationale et des fournitures d’urgence.
  • A créé la Commission des Preuves Pandémiques pour accroître la capacité de test des coronavirus aux États-Unis.
  • Mise en place d’un programme préclinique pour faire progresser le développement de thérapies en réponse aux menaces de pandémie.
  • A exigé une amélioration de la collecte, de la production, du partage et de l’analyse des données sur les coronavirus domestiques.
  • Demande à la FEMA d’établir des centres de vaccination communautaires soutenus par le gouvernement fédéral.
pandemia

Éducation en temps de pandémie

  • Il a dirigé au Département de l’Éducation et le Département de la Santé et des Services Sociaux fournir des conseils pour la réouverture et le fonctionnement en toute sécurité des écoles. Cela inclut également les gardes d’enfants et les établissements d’enseignement supérieur.
  • Il a demandé à l’Administration de la Santé et de la Sécurité au Travail (OSHA) de publier des directives claires sur le COVID-19. Il doit décider s’il faut ou non établir des normes d’urgence temporaires. Il a également appelé à l’application des exigences en matière de santé et de sécurité des travailleurs.
  • Il a rendu obligatoire l’utilisation de masques dans les aéroports et les autres modes de transport : trains, bateaux et bus interurbains. Les voyageurs internationaux doivent présenter la preuve d’un test COVID-19 négatif avant de se rendre aux États-Unis.
  • Il a créé le Groupe de Travail sur l’Équité en Matière de Santé et COVID-19. Son objectif est d’aider à assurer une réponse équitable à la pandémie et une reprise.
  • Il a pour mandat de restaurer le leadership des États-Unis, de soutenir l’effort international de réponse à la pandémie, de promouvoir la résilience face aux menaces futures et de faire avancer le programme de sécurité sanitaire mondiale et de sécurité sanitaire mondiale.
economía

Économie

  • A prolongé le moratoire national existant sur les expulsions et les saisies jusqu’au 31 mars 2021 au moins.
  • A prolongé la pause existante sur les paiements des prêts étudiants et les intérêts pour les américains ayant un prêt étudiant fédéral. La mesure s’appliquera jusqu’au 30 septembre 2021.
  • Rétablissement du pouvoir de négociation collective et des protections pour les travailleurs fédéraux. Il a déclaré que cela devrait jeter les bases pour que le salaire minimum atteigne 15 dollars de l’heure.
  • Il a appelé à la mise en place d’une aide financière pour ceux qui ont du mal à acheter de la nourriture et qui n’ont pas reçu de chèques de relance du gouvernement fédéral ou sont au chômage.
  • Il a ordonné aux personnes nommées par l’Exécutif de signer un engagement éthique qui leur interdit d’agir dans leur propre intérêt. Elle leur impose également de maintenir l’indépendance du Ministère de la Justice.
  • A ordonné au directeur du Bureau de la Gestion et du Budget (OMB) d’élaborer des recommandations pour moderniser l’examen réglementaire et défaire le processus d’approbation réglementaire de Trump.
París

Environnement

  • A rejoint les États-Unis à l’Accord de Paris sur le changement climatique, un processus qui prendra au moins 30 jours.
  • A annulé la construction du pipeline Keystone XL. De plus, il a ordonné aux agences fédérales de revoir et d’annuler plus de 100 des actions anti-environnementales de Trump.
justicia

Égalité raciale et immigration

  • A annulé la Commission de 1776 de l’administration Trump. Il a également ordonné aux agences de revoir leurs actions afin de garantir l’équité raciale.
  • Il a Interdit la discrimination sur le lieu de travail fondée sur l’orientation ou l’identité sexuelle.
  • Il a ordonné l’inclusion des citoyens non américains dans le recensement national et dans la répartition des représentants au Congrès.
  • Il a renforcé le projet DACA, suite aux efforts de Trump pour défaire les protections des personnes sans papiers amenées dans le pays alors qu’elles étaient enfants.
  • Il a inverse les restrictions de l’administration Trump sur l’entrée aux États-Unis pour les détenteurs de passeports de sept pays à majorité musulmane.
  • Il a défait l’expansion de l’application des lois sur l’immigration sur le territoire américain par Trump.
  • Il a arrêté la construction du mur frontalier avec le Mexique et a fini la déclaration d’urgence nationale utilisée pour le financer.
  • Il a prolongé le report des déportations de libériens ayant trouvé refuge aux États-Unis, et leur a offert des autorisations de travail. La mesure de Biden s’applique jusqu’au 30 juin 2022.

Cela peut vous intéresser …

Compártelo

Comentarios